Un «vampire» du Jurassique à 8 bras a utilisé des supersuckers pour piéger ses proies, révèlent des images 3D étonnantes

Une créature ressemblant à un calmar vampire du Jurassique a utilisé des supersuckers pour arracher des proies de la colonne d’eau et les verrouiller en place avec un joint étanche, révèle l’imagerie 3D de plusieurs fossiles.

Pour la première fois, les scientifiques ont utilisé des techniques d’imagerie 3D avancées pour examiner en détail les ventouses de Vampyronassa rhodanica, un parent éteint du calmar vampire moderne (Vampyroteuthis infernalis). L’analyse a révélé des caractéristiques inédites de l’anatomie interne de l’animal, ont rapporté les scientifiques jeudi 23 juin dans le journal Rapports scientifiques (s’ouvre dans un nouvel onglet).

Leave a Reply

Your email address will not be published.