Les patients positifs au COVID-19 courent un risque plus élevé de développer des troubles neurodégénératifs, selon une nouvelle étude

covid

Crédit : domaine public Unsplash/CC0

Les patients ambulatoires positifs au COVID-19 présentent un risque accru de troubles neurodégénératifs par rapport aux personnes dont le test de dépistage du virus est négatif, selon une nouvelle étude présentée aujourd’hui au 8e Le congrès de l’Académie européenne de neurologie (EAN) l’a montré.

L’étude, qui a analysé les dossiers de santé de plus de la moitié de la population danoise, a révélé que ceux qui avaient été testés positifs pour COVID-19 présentaient un risque accru de maladie d’Alzheimer, de maladie de Parkinson et de AVC ischémique.

Sur les 919 731 personnes testées pour le COVID-19 dans le cadre de l’étude, les chercheurs ont découvert que les 43 375 personnes testées positives avaient un risque 3,5 fois plus élevé de recevoir un diagnostic de maladie d’Alzheimer, 2,6 fois de maladie de Parkinson, 2,7 fois de maladie ischémique. accident vasculaire cérébral et une augmentation de 4,8 fois avec une hémorragie intracérébrale (saignement dans le cerveau). Alors que la neuroinflammation peut contribuer à un développement accéléré des troubles neurodégénératifs, les auteurs ont également souligné les implications de l’orientation scientifique sur les séquelles à long terme après COVID-19.

L’étude a analysé des patients hospitalisés et ambulatoires au Danemark entre février 2020 et novembre 2021, ainsi que grippe patients de la période pré-pandémique correspondante. Les chercheurs ont utilisé des techniques statistiques pour calculer le risque relatif, et les résultats ont été stratifiés selon le statut d’hospitalisation, l’âge, le sexe et les comorbidités.

Le Dr Pardis Zarifkar, auteur principal du Département de neurologie, Rigshospitalet, Copenhague, Danemark, a expliqué : “Plus de deux ans après le début de la pandémie de COVID-19, la nature précise et l’évolution des effets de COVID-19 sur les troubles neurologiques les troubles sont restés non caractérisés. Des études antérieures ont établi une association avec des syndromes neurologiques, mais jusqu’à présent, on ne sait pas si le COVID-19 influence également l’incidence de maladies neurologiques spécifiques et s’il diffère d’autres infections respiratoires.

Le risque accru de la plupart des maladies neurologiques n’était cependant pas plus élevé chez les patients positifs au COVID-19 que chez les personnes chez qui on avait diagnostiqué la grippe ou d’autres maladies respiratoires. Les patients COVID-19 avaient un risque 1,7 fois plus élevé d’AVC ischémique par rapport à la grippe et à la pneumonie bactérienne chez les patients de plus de 80 ans.

La fréquence d’autres maladies neurodégénératives telles que la sclérose en plaques, myasthénie gravele syndrome de Guillain-Barré et la narcolepsie n’ont pas augmenté après le COVID-19, la grippe ou la pneumonie.

Le Dr Pardis Zarifkar a ajouté : « Nous avons trouvé un soutien pour un risque accru d’être diagnostiqué avec des troubles neurodégénératifs et cérébrovasculaires chez les patients COVID-19 positifs par rapport aux patients COVID négatifs, ce qui doit être confirmé ou réfuté par de grandes études de registre dans un proche avenir. une part [from] accident vasculaire cérébral ischémique, la plupart des troubles neurologiques ne semblent pas être plus fréquents après COVID-19 qu’après la grippe ou la pneumonie bactérienne acquise dans la communauté.

“Ces résultats aideront à éclairer notre compréhension de l’effet à long terme du COVID-19 sur le corps et du rôle que jouent les infections dans maladies neurodégénératives et un accident vasculaire cérébral.”


Explorer la cause du long « brouillard cérébral » du COVID


Plus d’information:
Fréquence des maladies neurologiques après COVID-19, grippe A/B et pneumonie bactérienne, présenté au Congrès EAN 2022.

Fourni par l’Académie européenne de neurologie

citation: Les patients positifs au COVID-19 sont plus à risque de développer des troubles neurodégénératifs, selon une nouvelle étude (2022, 24 juin) récupérée le 26 juin 2022 sur https://medicalxpress.com/news/2022-06-covid-positive-patients-higher- neurodegenerative.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation loyale à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.

Leave a Reply

Your email address will not be published.