Les cardinaux en ont assez de voir le visage de Kyle Hendricks et d’autres balles de louveteaux

Adrian Sampson tire un départ cet après-midi, et je serai fasciné de voir à quoi il ressemble. Rappelons-le, sa dernière apparition – un long relief à très faible effet de levier – présenté un volume choquant de bouffées d’un gars qui ne fait pas vraiment ça. Je ne sais pas à quel point cela aurait de l’importance s’il flashait à nouveau la même chose, mais évidemment, c’est assez fascinant de penser à un lanceur de 30 ans transformant comme par magie et complètement son style apparemment du jour au lendemain.

  • C’était des trucs vintage de Kyle Hendricks hier soir (a maintenant une carrière de 2,69 ERA contre les Cardinals), commandant le plomb avec le changement, et ayant également l’une des meilleures balles courbes que nous ayons vues de lui depuis longtemps. Il a bien géré le contact, n’en a marché qu’un, en a retiré six et a obtenu onze bouffées. Comme nous l’avons dit, c’est probablement ce qu’il est maintenant : un gars qui se fait parfois exploser quand il y a même un peu de décalage dans la mécanique/commande, mais qui peut toujours en faire tourner un très bon quand tout est parfaitement en place synchroniser
  • Hendricks a été particulièrement élogieux envers le receveur Yan Gomes (Marquee): «Je me suis vraiment engagé envers lui et son plan de match et il sentait vraiment bien ce qu’ils faisaient ce soir. C’était énorme. Il fait un si bon travail en sentant un plan de match et en sentant ce qu’ils essayaient de faire contre moi. Il faisait beau ce soir.

  • Le manager des Cardinals Oli Marmol sur Kyle Hendricks, qui possède constamment les Cardinals à St. Louis (cubs.com): “Je suis prêt à ce qu’il prenne sa retraite – c’est ce que je pense de lui. Il fait du bon travail et déconcerte [expletive] hors de moi à chaque fois. Sait ce qu’il fait, contrôle les comptes, mélange bien et garde les gars déséquilibrés. Ouais, j’en ai marre de voir son visage.
  • La boutique MLB a une vente de liquidation en cours, donc si vous voulez parcourir l’équipement des Cubs, Voici.
  • Je croise les doigts – sans jeu de mots ni revers – que lorsque Seiya Suzuki est de retour à Chicago mardi, il prend BP en direct et est évalué pour une mission de réadaptation :
  • Le reste de la saison s’est effectivement transformé en mode «développement» pour Suzuki, vous voulez donc qu’il en obtienne autant (en bonne santé) que possible aux chauves-souris le reste du chemin afin qu’il puisse travailler sur ces ajustements de la grande ligue.
  • Et tout s’est parfaitement déroulé par la suite :
  • Moment assez incroyable à venir pour l’ancien premier choix au classement général Mark Appel, qui allait être parmi les rares meilleurs choix à ne jamais faire les ligues majeures… jusqu’à aujourd’hui, à près de 31 ans :
  • Appel a lancé raisonnablement bien en relève au Triple-A pour les Phillies, sa première séquence décente chez les mineurs – en termes de résultats – depuis 2014. C’est depuis combien de temps il travaille. Bien sur lui, et je suis heureux de le voir avoir cette chance. Considérez qu’il a été sélectionné un choix avant que les Cubs ne prennent Kris Bryant, un joueur qui a déjà joué toutes ses premières années de contrôle de la grande ligue et a frappé l’agence libre et a signé avec une nouvelle équipe.
  • Le releveur des ligues mineures des Cubs, Connor Menez, brièvement avec l’équipe de la grande ligue plus tôt cette année, est parti au Japon pour gagner de l’argent :
  • Ouf pour l’enclos des Dodgers, qui a été privé de Blake Treinen (épaule) et a vu Craig Kimbrel en difficulté : ils viennent de perdre Daniel Hudson pour l’année avec une déchirure du LCA.

Leave a Reply

Your email address will not be published.